Le profil de l’investisseur immobilier français

Petite étude du Crédit Foncier qui vient de sortir sur le profil de l’investisseur immobilier Français que je voudrais partager avec vous.

Cliquez pour télécharger l’étude

 

C’est un couple de 45 ans disposant de revenus annuels de 70 000 euros. 92% privilégient l’achat d’un appartement contre 8% pour la maison.

L’investissement immobilier locatif comporte en moyenne deux pièces (58 % des biens loués sont des studios ou deux pièces) pour une surface de 45 m². Son coût médian est de 168.000 euros au 1er semestre 2017. Ce bien est très souvent acquis grâce à un financement avec peu ou pas d’apport sur une durée moyenne de 20 ans et 5 mois.

Le coût au mètre carré s’élève à 3733 euros. Et 45 mètres carrés donne environ 500 square feet aux USA.

Pour 168 000 euros, vous pouvez acheter deux petites maisons de 100 mètres carrées aux USA  avec aucun frais de copropriété et espérer un loyer net d’environs 400-500 euros (pour simplification le taux de change est 1 usd = 1 euro).

Ou sinon, voici un autre exemple d’un petit appartement situé à Phoenix. Ceci est juste une illustration mais c’est un cas réel récent.

 

 

Vous vous rendez compte de l’écart et des différences entre le marché immobilier Français et Américain. Bien sûr tout le monde n’est pas disposé à investir à l’étranger mais c’est faisable. Idéalement, nous voudrions tous détenir nos investissements immobiliers près de chez nous. Mais finalement la gestion à distance est agréable car vous n’avez quasiment rien à gérer vous même si vous utilisez une gestion locative. Pas de réparations ennuyeuses ou des locataires pénibles à gérer, les impayés sont relancés automatiquement, etc

L’étude française ne donne pas malheureusement le taux de rentabilité même brut du marché immobilier Français. De manière générale, il est rare d’obtenir les rendements immobiliers en France. L’information est assez floue et la fiscalité plombe l’investissement.

Certes aux USA, la fiscalité peut être aussi lourde mais l’information est au moins centralisée. Ce qui rend la comparaison des marchés publique et accessible à tous. Bref, vous savez ce que vous achetez, à combien est le marché et comment la valeur du bien a évolué dans le temps.

Aux USA, le taux de rentabilité net est d’environs 6 à 10%

Enfin ce qui me surprend enfin dans cette étude est que parmi les actifs privilégiés pour se constituer une épargne, 23 % des Français continuent à choisir l’assurance-vie et le livret épargne ! Alors que ces derniers ne rapportent plus rien. On sait que les Français sont des grands épargnants mais ceci démontre bien la frilosité ou le manque d’éducation de ces derniers sur l’investissement en général. Hors toutes craintes, tout manque de connaissance sont surmontables. Investir dans l’immobilier s’apprend facilement et requiert du bon sens général.

Leave A Response

* Denotes Required Field