Petit mois silencieux de Septembre

Je n’ai pas eu le temps d’écrire en ce mois de septembre car j’étais en voyage aux USA pour visiter la Géorgie, l’Alabama et le Tennessee pour l’immobilier.

Je partagerais avec vous mes expériences dans les prochains articles en Octobre.

Je profite seulement aujourd’hui pour vous insérer un lien intéressant sur l’historique des ouragans qui peuvent toucher les USA.

Les intempéries sont de plus en plus fréquentes et touchent toutes les parties du globe. Soit c’est sous une forme de sécheresse intense, soit sous forme d’inondations, soit sous forme de vortex sibérien ou de vents dévastateurs.

Nous sommes tous concernés par ces changements climatiques quand vous avez un toit car notre résidence principale même si elle est considérée par certains comme du passif est importante. Et quand vous investissez à l’étranger, vous ne voulez pas voir disparaître le fruit de vos investissements.

Par exemple, on sait qu’historiquement Les Philippines, Hawaii ou Taiwan sont souvent sur la voie des typhons ou cyclones.

Force est de constater qu’il est important de diversifier ces formes et lieux d’investissement. Déjà nous limitons les risques de change mais aussi l’impact sur la durabilité du placement.

Investir dans l’immobilier, c’est investir dans un actif physique.

Les changements climatiques ont enfin et ne l’oublions pas, un impact aussi sur le développement économique, les migrations humaines et la fragilité des ressources comme l’agriculture ou l’eau potable. Donc si vous avez aussi des actions dans ces secteurs, vous verrez des conséquences sur vos portefeuilles financiers.

2 Comments

  • Emmanuelle

    Reply Reply 2017/05/17

    Je ne sais pas si c’est moi, mais il me semble que les ouragans aux USA sont dévastateurs ! J’ai regardé plusieurs documentaires sur le sujet et je dois dire que c’est hyper effrayant. C’est une bonne chose de prendre en compte le climat lorsqu’on souhaite investir à l’étranger.

    • Capital Growth

      Reply Reply 2017/05/17

      Oui car le climat détériore aussi les biens. Par exemple si il y a trop d’humidité. Les climats secs comme l’Arizona ou le Nevada préservent bien les constructions donc moins de frais de maintenance dans le temps !

Leave A Response

* Denotes Required Field