Les voyages d’un investisseur immobilier aux USA et ailleurs dans le monde

Cela fait depuis plus de 10 ans que nous voyageons aux USA, au moins deux fois par an.

Nous connaissons assez bien maintenant la côté ouest qui est plus proche de nous : Californie, Washington ainsi que les autres Etats du Nevada, Utah, Arizona, Colorado, Texas, Floride et incessamment sous peu celui de la Georgie, Alabama et Tennesse.

Nos voyages sont un mélange de découvertes culturelles, nature et sports et bien sûr d’immobilier.

L’immensité des USA n’est plus à démontrer. Vous trouverez tout au pays de l’Oncle Sam : des plages, des rivières, des déserts, des montagnes rocheuses, des plaines, des marécages, de nombreux lacs, etc. Les USA, ce n’est pas seulement Hollywood ou New York, c’est une multitude d’Etats avec des cultures et des modes de vie différentes.

 


Mon premier achat immobilier a été effectué à Las Vegas en 2010. En pleine crise immobilière. J’ai visité une vingtaine de maisons en deux semaines avec 4 agents immobiliers (3 américains et un français). Soumis deux offres dont une a été acceptée. Notre voyage a été bouclé en deux semaines. Nous avons même eu le temps d’assister à des spectacles et de skier à Las Vegas. Certains frais de voyage ont pu ainsi être déduits de nos taxes américaines.

Les panneaux de saisies immobilières fleurissaient partout dans la ville à cette époque là. Cela faisait même un peu peur et pourtant c’est quand tout le monde vend qu’il faut acheter. Et c’était vraiment le moment de saisir d’excellentes opportunités et de gagner de l’argent dès l’achat.

Une crise économique est cyclique et ne se répète pas tous les 5 ans. D’où l’importance de s’informer et de s’éduquer pour acheter au bon moment.

 


Chaque voyage aux USA est aussi l’occasion de rencontrer des sociétés d’investissement immobilier que cela soit des wholesalers, flippers, developpers, agents immobiliers, d’autres investisseurs américains ou de participer à des séminaires en immobilier.

 

 

J’espère que ces quelques photos personnelles vous auront plu. L’immobilier  n’est pas une fin en soi mais un moyen comme le travail salarial de devenir libre financièrement.

Investir ne doit pas vous rendre esclavage de l’argent et de l’avidité.

L’investissement immobilier doit servir à vivre mieux, plus heureux et plus libre. Et les voyages et les découvertes sont un moyen de profiter de la vie aussi courte soit-elle.

ici pour lire la suite en 2017  aux USA et en Thaïlande !

En séminaire et visite des nouveaux marchés. Leverage, leverage !

2 Comments

  • Jean

    Reply Reply 2015/09/07

    Bonjour,

    Il faut avoir du cran pour se lancer dans une telle aventure! Bravo.
    Je vais suivre ça avec attention.

    • Capital Growth

      Reply Reply 2015/09/07

      Bonjour Jean,
      Merci pour ton message. Du cran, oui il faut en avoir, un peu, tout de même. Mais c’est surtout quand on a pas le choix. En fait, si, on a le choix de ne rien faire et de subir cet appauvrissement lent et général des classes ouvrières et moyennes. On a aussi le choix d’agir et assumer son devenir ….

Leave A Response

* Denotes Required Field