Les achats de biens immobiliers aux USA se font cash

Pourquoi ?

En raison des conditions de crédit strictes et de l’augmentation des taux d’intérêt. Ces derniers rendent l’accès au crédit immobilier difficile  pour les ménages américains. Et surtout pour les primo-accédants.

En tant normal, les ménages emprunteurs constituent près de 40% du marché des acquisition immobilières en Amérique.

Quelles sont les conséquences ?

  • Les jeunes ménages ont dû mal à se loger.
  • Ce sont les investisseurs et ceux qui paient cash (ménages achetant leurs résidences secondaires ou ménages plus âgés ayant de l’épargne) qui dominent plus de 43% des transactions immobilières aux USA.
  • Les entreprises de crédit immobiliers sont obligés de licencier des employés.
  • Les investisseurs institutionnels ayant un peu réduits leurs achats de saisies immobilières, les investisseurs classiques qui achètent, « flip » et louent les biens trouvent plus d’opportunités d’achat.

Cliquez ici pour lire  l’article du Bloomberg.

A retenir :

  1. Si vous voulez investir aux USA, il faudra payer cash et apporter la preuve de ces fonds lors de la soumission des offres.
  2. Si vous vous intéressez que maintenant à ce marché immobilier, il n’est pas encore trop tard pour investir.

Attention, il y a tout de même beaucoup de concurrence sur le marché car les biens saisies baissent d’année en année.

 

Leave A Response

* Denotes Required Field