Le marché immobilier canadien est surévalué de 35%

Il s’agit d’un autre marché que nous évitons pour quelques années en raison de son surévaluation. Le marché immobilier canadien est en effet surévalué de 35%.

 

Cliquez ici pour lire les derniers articles.

Calgary serait un des premiers marchés locaux à se corriger. Le surplus des condos âgés à Toronto sera aussi impacté par une éventuelle crise puisque ce seront les premiers logements à être désinvesti par les investisseurs et les banques en cas de saisie.

 

 

Leave A Response

* Denotes Required Field