Investissement passif : définition et pourquoi privilégier ce type d’investissement ?

Pour ceux qui pensent que seul leur salaire doit constituer leur source de revenus, cet article va vous changer la vie.

Nous avons tous été éduqués qu’il fallait bien étudier à l’école, avoir un bon diplôme pour avoir un bon travail qui lui  même va générer un bon salaire, cotiser pour la retraite et attendre d’être à la retraite pour enfin profiter de la vie.

La grande partie de la population survit, galère et ceux qui y arrivent obéissent docilement à ces règles de société. Parce qu’ils n’ont pas de choix ou parce qu’ils ne savent pas qu’ils peuvent changer tout cela.

L’argent vous rend cependant esclave de votre patron, de votre conjoint et autres relations humaines si votre unique source de revenus en dépend et que cela vous rend de surcroît malheureux !

L’argent n’est pas une finalité mais un moyen d’être plus libre, de vos choix et styles de vie. Pour en somme être plus heureux !

Qui ne souhaiterait pas plus de liberté et de moyens pour faire ce que bon lui plaît ? De ne plus se réveiller à l’aube pour aller travailler, passer des heures dans les bouchons ou à supporter votre patron et autres individus  ?

De pouvoir enfin profiter de la vie (nous en avons qu’une seule ! ), de passer du temps avec ses proches, voyager, poursuivre ses hobbies et réaliser ses rêves les plus fous ?

Mais revenons sur terre car le but de cet article n’est pas de vous vendre un produit miracle. Mais de vous ouvrir les yeux sur  une seule réalité :

Car plus de travail, plus de salaire et c’est le début des grandes galères ! ! !

Surtout dans un contexte économique aussi morose et précaire. Surtout quand vous prenez de l’âge et que votre patron envisage de vous remercier pour embaucher un jeune qui lui coûtera moins cher ! Personne n’est indispensable !

C’est pour cela qu’il est important et vital d’avoir plusieurs sources de revenus ou des revenus complémentaires.

Pour que vous n’ayez plus à vous soucier de l’avenir et celle de vos proches.

C’est une vérité de la Palice de dire qu’il ne faut pas mettre tous ces œufs dans le même panier.

Pour résumer cette introduction, il existe donc :

  • deux sources de revenus : le salaire et les revenus complémentaires
  • deux types de revenus complémentaires : passifs ou actifs

 

Définition des revenus passifs et actifs

 

  • Un revenu actif implique que vous soyez là pour le générer. Par exemple, avoir une entreprise ou une activité commerciale. N’importe laquelle. Qu’elle soit grande ou petite, manuel ou de service.

  Vous devez être là pour faire quelque chose et être impliqué pour obtenir ce revenu. Cela demande du travail,      des efforts, du temps, etc.

  • Un revenu passif : c’est l’argent qui vient par la poste ou qui est généré même durant votre sommeil. Votre présence et implication ne sont pas  nécessaires. L’activité tourne par  elle-même et génère automatiquement de l’argent mensuellement par exemple.

  Bien sûr avant d’obtenir ce revenu passif, il faut que vous puissiez avoir un capital de départ et que vous soyez    impliqué au début  pour la sélection du véhicule d’investissement.

 

Les revenus complémentaires récurrents sont différents de l’autre type d’investissement comme l’assurance-vie ou les comptes titres. Ces derniers sont formés par l’accumulation de capital sur une période donnée dans l’espoir que ce capital grossisse. A la fin de cette période, vous pouvez retirer cette somme ou obtenir une rente.
 
Avec cette stratégie, vous devez calculer combien vous aurez besoin par mois, connaître votre espérance de vie et prendre en compte l’inflation future. Si l’inflation dépasse votre taux de rendement, vous devez épargner plus. Le problème est que dans un avenir lointain, vous ne pouvez par prévoir le taux d’inflation. Heureusement que l’on constate un parallèle entre taux d’intérêt et inflation.

Par exemple, admettons que vous prévoyez dans 20 ans avoir 5000 euros par mois. Le calcul suivant est : 30*5000*12= 1 800 000 euros. Si l’inflation dépasse l’appréciation du capital, vous devez mettre plus d’argent de côté. Si à la fin de l’épargne, l’inflation est de 3%, vous aurez besoin de 3 millions d’euros. Si vous vivez plus longtemps ou si l’inflation est galopante, votre plan sera sous-estimée.

Alors qu’avec des rentes locatives, les loyers comme les charges suivent l’inflation. Si vous avez emprunté à un taux fixe, ce dernier reste donc immuable. Le prix des biens immobiliers augmentent aussi avec l’inflation.

 

Conclusion

 

Comprendre la différence entre ces types de revenus est capital si vous aussi, cherchez cette liberté financière.

L’indépendance financière ne s’obtient pas grâce à un miracle. Si vous pensez que vous pouvez devenir riche du jour au lendemain, vous serez la proie de tous ces vendeurs d’illusions ou d’arnaques à la Ponzi qui vous promettent des rendements soit éphémères soit complètement irréalistes.

L’indépendance financière se fait  grâce à vos choix d’investissement qui doivent générer suffisamment de revenus récurrents. Ces derniers devant  couvrir bien sûr vos besoins mais financer votre qualité et mode de vie. Il vaut mieux ainsi profiter de la vie maintenant que 30 ans plus tard car vous ne savez pas si vous allez vivre aussi longtemps.

Prendre conscience de cela et vouloir agir pour changer votre manière de gagner de l’agent modifiera votre vie au quotidien.

Et l’investissement immobilier en autre permet de générer ces revenus passifs. C’est un investissement qui a fait ses preuves dans le temps. Le reste ne dépend donc que de vous !!! Agissez ! Devenez actif pour générer des revenus passifs pour enfin profiter de votre vie !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Leave A Response

* Denotes Required Field