Inventaire des biens disponibles dans quatre marchés immobiliers aux USA

 

La notion de « inventory » ou de biens disponibles à la vente est une clef importante pour suivre le marché immobilier aux USA.  Les conditions micro et macro économiques telles que la remontée des taux d’intérêts ou des nouvelles taxes influencent par exemple l’offre et la demande en plus de la bonne santé économique du pays.

Un autre exemple de micro marché immobilier aux USA est celui de Houston. Comme le montre le graphisme ci-dessous, il y avait plus de biens disponibles à Houston  ces dernières années en raison de la baisse des revenus pétroliers mais récemment, grâce à la remontée des cours, le marché immobilier repart à la hausse.

Au niveau national, depuis l’année dernière, mai 2017,  le taux d’inventaire est en baisse de 6%. Si le taux remonte, donc plus de biens à la vente, les prix des biens immobiliers augmenteront moins mais nous sommes encore loin de ce cas de figure. En 2005, le taux d’inventaire avait considérablement augmenté ce qui a marqué la fin de la bulle immobilière aux USA.

 


 

Donc en résumé, si il y a moins de biens immobiliers disponibles pour les acheteurs tels que les primo-accédants ou les investisseurs, les prix de l’immobilier continueront à augmenter comme le montre les indexes ci-dessous.

Zillow Case_Schiller indexes

 

 

Par rapport à l’année dernière, le prix des bien immobiliers aux USA a augmenté de 6% en général.
Sur l’ensemble des trois dernières décennies depuis janvier 1988, la croissance  américaine annuelle tel que mesuré par l’index national Case Shiller se situe en moyenne à 3,8%.
Et même si un ralentissement se fait remarquer dans certains marchés immobiliers, la tendance nationale reste une forte demande immobilière et moins de biens disponibles à la vente.

Leave A Response

* Denotes Required Field