Faut-il craindre une bulle immobilière dans le monde ?

 

Souhaitez-vous acheter ou revendre un bien immobilier ? Alors suivre le marché immobilier et son cycle est important. Surtout si l’envie vous tente d’investir dans l’immobilier à l’étranger. En plus des conditions socio-politiques et économiques, il faut surtout acheter et vendre au bon moment !

Ci-dessous une vidéo intéressante que je voudrais partager avec vous :

C’est l’analyse de Pierre Sabatier, économiste et directeur de PrimeView. Ecorama du 21 octobre 2016 présenté par David Jacquot, sur Boursorama.com.

 

L’impression monétaire avec pour conséquence une abondance de liquidité, des taux d’emprunt historiquement bas et des attentes bullish nourrissent des bulles immobilières dans le monde entier. En tête du cortège, Vancouver, suivi de Londres, Stockholm, Sydney, Munich et Hong Kong selon le dernier rapport d’UBS sur le global real estate index.

 

 

On voit en tous les cas que la profusion d’argent ne profite pas à tout le monde. Les  plus riches s’arrachent des biens immobiliers alors que les habitants de ces villes ont dû mal à se loger. En effet, c’est quasiment tout leur salaire qui passe pour se loger. Les écarts persistent donc entre les salaires et le prix du logement. Paradoxalement, on regarde l’inflation. Elle est historiquement basse. Cette valeur est fausse puisque le panier pour calculer l’inflation est manipulé et ne reflète pas la réalité du quotidien.

Leave A Response

* Denotes Required Field