Crowfunding ou financement participatif : un nouvel modèle d’investissement immobilier ?

Internet no 2 a permit l’essor de nouveaux modèles de pensées et de croissance économiques. Les barrières quelles soient géographiques, légales ou financières sont de plus en plus repoussées.

Dans cet article, je voudrais parler plus particulièrement du crowfunding ou financement participatif :

  • Concept et principes
  • Avantages et risques
  • Les acteurs en France
  • Les acteurs aux USA
  • Les acteurs dans l’investissement international
  • L’évolution de ce modèle économique dans le temps

Le but de cet article n’est pas de vous encourager à investir dans les sociétés citées mais de partager avec vous mes lectures et expériences avec l’investissement participatif. C’est vraiment un modèle économique et financier fascinant promis à un bel avenir mais qui passera par des hauts et bas. Il faut donc se montrer vigilant.

La liquidité est devenue tellement abondante que paradoxalement les banques sont toujours aussi réticentes à prêter de l’argent. Hors les particuliers sont à la recherche de rendement. Le financement participatif permet donc de réunir ceux qui ont de l’argent et ceux qui ont besoin d’argent pour leurs projets d’entreprise.

 

Concept et principes du crowfunding

Le crowfunding est l’agrégation de ressources dont financières issues d’individus. Crow signifie en anglais la foule. Funding, le financement. En France, nous appelons cela le financement participatif.

En clair, chaque particulier place de l’argent dans un projet immobilier. Cet investissement est rémunéré sous forme d’intérêts annuels ou de dividendes.

Il y a plusieurs types de financement participatif aux USA

  • Funding Type

Pour l’immobilier, l’investissement participatif s’effecture sous deux formes :

  • Investissement dans des parts d’actif du bien. Vous devenez actionnaires du projet d’investissement. Vous êtes rémunérés en touchant une part des dividendes de rendement et/ou une part de la plus-value en cas de vente.
  • Vous prêtez de l’argent et vous êtes rémunérés grâce aux intérêtsSelon les lois de chaque pays, il existe plusieurs conditions de participation.

Par exemple aux USA, la plupart des plateformes de crowfunding sont ouverts à des investisseurs dits accredited.

 

Différences et significations ?

« An accredited investor is defined as someone who has a net worth of $1 million or more (including the spouse’s worth), or someone who has earned more than $200,000 (or $300,000 if spouse’s worth is included) in the past two years and is expecting to earn this amount in the current year, too.

A non-accredited investor is defined as someone whose net worth is lower than $1 million (which includes the spouse’s worth), and has earned less  than $200,000 (or $300,000 if spouse’s worth is included) for the past two years. »

En juin 2015, le crowfunding se libère aux investisseurs non accrédités c’est-à-dire 95% de la population américaine puisqu’en toute évidence, les très riches sont peu nombreux !

Avantages et risques du financement participatif

 

* Les avantages

Le concept semble séduisant car vous pouvez placer des petites sommes sans trop de réelles contraintes juridiques ou  fiscales.

L’argent permet de contribuer au lancement et développement de projets qui n’auraient pas pu voir le jour avec le financement des banques devenues tellement frileuses avec la crise économique.

 

* Les risques

Vous ne possédez pas le bien financé. Vous n’apportez que votre argent. Pour cela le projet doit être bien ficelé car sinon vous risquez de perdre tout simplement votre argent. Point final.

Il est difficile de revendre vos parts puisqu’il n’existe pas de marché secondaire officiel.

Enfin  il n’est pas facile de sortir de l’investissement plus tôt si vous avez besoin de l’argent urgemment.

Investissez prudemment et uniquement l’argent dont vous n’avez pas besoin comme en bourse.

Quels sont les acteurs en France ?

J’en identifie pour le moment 4. Les acteurs sont peu nombreux et doivent apporter une réelle expertise dans le développement immobilier et le financement. Il serait intéressant de suivre leur évolution.

Attention aux arnaques et à l’excès d’optimisme car même investir dans l’immobilier est risqué. Les rendements attractifs entre 4% et 12% ne doivent pas sous-estimer la lourdeur de la fiscalité française et masquer les risques de perte.

Un risque plus élevé est souvent lié à une rémunération plus importante et donc un taux d’intérêt élevé.

Les sociétés d’investissement participatif sont cependant obligés de s’enregistrer avec l’ AMF et l’ORIAS depuis octobre 2014.

Les acteurs français  sont :

Pour les évaluer, j’ai commencé à m’inscrire dans chacune d’elle. Je vous en dirais plus dans la suite de l’article.

Ci-dessous les liens intéressants pour plus d’info sur le marché français :

  1. Pour les débutants : La rubrique facile à comprendre du quotidien le FigaroLe banquier, c’est vous !   Le RevenuLes pièges à éviter    Le FigaroRendements attractifs et risques      L’Express Votre Argent
  2. Pour les initiés
  3. Pour les pros

 

Les acteurs du crowfunding aux USA

 

    •  Fundrise : Contact pris en Janvier 2015. Premiers échanges de ce début d’année rapides. Ils sont assez réactifs aux premiers abords. Comme les autres, les offres sont réservées aux investisseurs accrédités (3%). Et pourtant ils essayent d’ouvrir l’accès aux investisseurs non accrédités (97%) mais les règles financières et gouvernementales sont strictes et prohibitives. Cliquer ici pour lire l’article.

 Cliquez sur le podcast de l’interview du co fondateur de Fundrise, Dan Miller avec Michael Blank en Août 2014

Ci-dessous les liens intéressants pour plus d’info sur le marché américain :

  • Pour les débutants
  • Pour les initiés

Crowdcheck

Crowdsunite

Fundwisdom

Crowdfuninsider

  • Pour les pros

Les acteurs du crowfunding à l’international

Investacrowd :  contact pris avec le fondateur Julian Kwan en mai 2015.

5 Comments

  • Bonjour, je me permets d’ajouter une plateforme de financement participatif : http://www.dividom.com. Spécialisée dans l’investissement locatif. Il est possible d’investir dans l’immobilier dès 500€.

    • Capital Growth

      Reply Reply 2015/06/09

      Bonjour Camille
      Bienvenue sur le site. Il faudra encore quelques années avant que toutes les plateformes aient pignon sur rue. En attendant, les investisseurs doivent se montrer prudents en les choisissant . C’est pour cela que l’Etat est en train de légiférer pour mieux protéger les acteurs. Mais le crowfunding reste un business model intéressant. Je suis de près le modèle américain ayant moi même investi. Concernant la France, je trouve l’impact de la fiscalité lourde. Qu’en est il du rendement net ?

  • Homunity

    Reply Reply 2015/10/19

    Dans la suite des plateforme de crowdfunding immobilier, il existe Homunity qui propose à des particuliers de se grouper dans le but de faire de l’investissement locatif : https://www.homunity.fr/

    Ainsi, vous pouvez désormais vous constituer un patrimoine immobilier dès 5 000€ sans avoir à vous endetter.

    • Capital Growth

      Reply Reply 2015/10/22

      Bonjour
      Je me pose des questions tout de même sur la rentabilité nette que l’on peut trouver en France

  • immocratie

    Reply Reply 2016/11/21

    Sans oublier http://www.immocratie.com , petite mais très sérieuse plateforme de crowdfunding immobilier, qui propose des projets immobiliers de promoteurs, de lotisseurs et de marchands de biens.

Leave A Response

* Denotes Required Field