Les 10 étapes de l’investissement immobilier

 

Au rythme d’un investissement tous les deux ans, je me pose toujours les mêmes questions en suivant les étapes dont je vais vous décrire rapidement ci-dessous. Cela passe par l’analyse des risques et opportunités, les avantages et les inconvénients de chaque décision. Chaque recherche de biens doit répondre à vos objectifs d’investissement et à votre profilt.

  1. Investissement immobilier ou autre classe d’actifs ?

    Dois je poursuivre l’investissement dans la pierre ? N’y a-t-il pas sous-pondération ou sur-pondération ?
    Sous forme directe ou indirecte ? Papier/SCPI vs achat direct ? Les formes sont multiples du plus tangible au plus invisible ….
    Dois je diversifier en achetant de l’or ou des terres agricoles ?
    Quelle est ma tolérance aux risques ?
    Certains actifs évoluent ensemble. D’autres à l’opposé.

  2. Dois je investir en France ou à l’étranger ?

    Le rendement, votre tolérance aux risques, votre degré de contrôle, les contextes économiques de chaque pays présents et futurs, la volatilité de la monnaie, la fiscalité sont d’autant facteurs à considérer.

    Si la proximité vous rassure, alors ne quittez pas l’Europe.  Si l’aventure vous pousse à investir hors de vos frontières, ne vous laissez pas emporter par trop d’exotisme.En effet, l’investissement immobilier n’est pas liquide et les enjeux financiers sont importants.

    Comme le disait Warren Buffet, règle numéro un : ne jamais perdre de l’argent.
    Règle numéro deux : ne jamais oublier la règle numéro un.

    Il faut toujours savoir si les opportunités d’achats sont bonnes. Achetons-nous à un bon prix ?
    On commence en effet à gagner de l’argent en immobilier dès l’achat.
    Quel est le cycle immobilier de chaque pays ? Le risque de change est-il en notre faveur ?

  3. Choix du pays

    Un fois le pays sélectionné, on se concentre sur les régions et la recherche de la structure d’investissement.Dans mon cas, j’ai choisi d’investir de nouveau dans l’immobilier aux USA. Le marché est transparent et légalement sécurisant.

    La diversification est importante mais pas à n’importe quel prix.

    Investissez là où les chiffres parlent, vivez là où votre coeur parle et où votre portefeuille y est le plus gagnant !

     

  4. Timing

    Acheter au bon endroit, le bien immobilier optimal,  au bon moment (pas en pleine bulle spéculative) et avec la bonne équipe.

    L’investissement immobilier est un processus simple mais il faut réussir à le mettre en place.

    Pour ma part, je choisis souvent d’investir en hiver car la concurrence est moins rude et les prix plus bas. Dans cet article, RealtyTrac vous explique pourquoi et Nerdwallet vous le démontre à travers des statistiques d’achat.

    Top reasons to buy in the winter! #realestate #infographic:

  5. Choix de la région

    En analysant les fondamentaux économiques et démographiques ainsi que les risques tels que les risques naturels
  6. Choix de l’équipe 

    La gestion des biens à l’étranger se fait à travers d’un gestionnaire de biens locatifs sauf si vous avez la possibilité de le faire vous même mais ceci est déconseillé.
    L’achat peut se faire à travers un agent immobilier ou une agence d’investissement ou directement.
    L’équipe se complète avec un comptable et éventuellement un avocat.

  7. Sélection des biens 

    En analysant les proformas des biens en vente. Cela requiert des compétences pour analyser le potentiel et la valeur de chaque opportunité qui se présente. Chaque bien doit générer du cash flow. L’appréciation du bien est un bonus supplémentaire.

  8. Finance 

    C’est la pierre angulaire de tout investissement. Des solutions traditionnelles au plus créatives. Bien sûr souvent ces ressources financières vont d’abord dicter le type et le choix de l’investissement.

  9. Achat 

    C’est la partie la plus excitante et l’aboutissement de tous les efforts.

  10. Gestion et sécurisation 

    En suivant constamment les données économiques et monétaires. Les cycles immobiliers sont en constant mouvement ainsi que la vie et les besoins de chaque investisseur.
    La capacité de comprendre le présent et de cerner le futur vous permettra de mieux gérer vos investissements.
    Chaque argent généré par les loyers sert au réinvestissement dans d’autres projets.
    L’argent aime ainsi la vitesse.Il est aussi parfois nécessaire de revendre le bien pour le placer de nouveau pour optimiser l’investissement.    Contrôle et effet de levier sont quelques clefs pour générer encore plus de richesse. On décide parfois de vendre des maisons individuelles pour investir dans des immeubles de rendement. C’est un choix de développement du patrimoine immobilier.
    La gestion de patrimoine, l’optimisation fiscale, les entités d’investissement, la transmission font partir de ce processus d’investissement immobilier.

En conclusion, l’investissement immobilier est  donc un processus avec des méthodes et des étapes. Il n’y a pas de formule magique ou express pour s’enrichir rapidement. On ne spécule pas, on ne parie pas.

L’investissement immobilier est un business mais qui peut rester simple à comprendre par tout le monde. C’est pourquoi il demeure accessible pour la plupart des épargnants en dépit des croyances.

Leave A Response

* Denotes Required Field